JE DÉTESTE RESSENTIR LA FATIGUE.
Et au moment où j’écris ces mots, je me sens fatiguée.

Ça peut paraître cliché de dire ça, on est (sûrement) tous pareil.

Et en même temps, je lui dis MERCI, même si elle est inconfortable, qu’elle me rend molle ou irritable.

Ah là, vous me prenez pour une dingue 🤪

Pour moi, la fatigue est comme un baromètre.

Elle m’indique si tout est au beau fixe ☀️/🌤 ou si je passe en zone de perturbations ☁️/⛈

Alors quand elle est là, je fais 3 choses :

🙅🏻‍♀️ Je fais une pause : je ralentis le rythme, je fais une sieste, j’accepte de ne pas faire tout ce que j’aurais voulu, je délègue ou je ne fais pas.

🤔 Je prends du recul : je fais le point sur ce qui occasionne cette fatigue (trop de travail, trop de stress, trop de pensées, pas assez de sommeil…) et je réadapte.

🥰 Je fais ce qui me fait plaisir et me ressource : je bouge et je me balade, je profite de ma famille, je vois des copines, je me fais masser, je regarde une comédie romantique.

Je m’accorde ce TEMPS nécessaire pour recharger les batteries et de nouveau agir avec énergie et motivation.

D’ailleurs en écrivant tout cela, je me sens déjà mieux.
Je peux rajouter une activité plaisir : écrire

Et vous, vous êtes plutôt ☀️, ☁️,⚡️ en ce moment ?