QUE DIRIEZ-VOUS À UN(E) AMI(E) ÉPUISÉ(E) PAR SON TRAVAIL ?

Épuisé(e) par : 
une charge de travail qui ne cesse de croître,
un rythme effréné, qui ne laisse pas de place à la prise de recul et la réflexion,
une pression extérieure avec une exigence de rentabilité, de productivité,
une désorganisation structurelle subie,
un management non adapté et peu à l’écoute,
des relations de travail toxiques,
un manque de reconnaissance et d’évolution,
une perte de sens et de valeurs de son activité.

Avec tous les états psychiques et émotionnels qui accompagnent cet épuisement : stress, angoisse, anxiété, abattement, colère, rancoeur, perte de confiance, perte de motivation….

À CET(TE) AMI(E) : 
Lui reprocheriez-vous sa fragilité, sa faiblesse?
Son incapacité à s’adapter?
Sa désorganisation?
Ses trop hautes exigences et attentes envers ses managers, ses collègues, l’organisation et les valeurs de son entreprise?

Lui diriez-vous de continuer malgré tout, de tenir bon car « ça passera avec le temps » ou « le travail est comme ça aujourd’hui »?

Ou bien lui conseilleriez-vous de prendre du temps pour lui/elle, de se reposer, de prendre soin de lui/d’elle? 
De se faire accompagner par des médecins, psy, coachs, praticiens en médecine naturelle et holistique pour prendre du recul et retrouver de l’énergie? 
De changer de travail?
De se faire arrêter? 

ET SI CET(TE) AMI(E), C’ÉTAIT VOUS? ❤️